L’intime comme illusion… suite

IMG_8569

Comme annoncé, je suis allée rencontrer hier soir Jean-Luc Monterosso avec Diane Ducruet à la Maison Européenne de la Photographie. L’entretien a été intéressant à bien des égards. Nous sommes tous trois convenus qu’il fallait prendre du temps et du recul. Il ressort que le directeur de la MEP et Diane Ducruet ont pris date pour envisager les conditions d’exposition de façon optimale. L’objectif  n’est pas de seulement accrocher une oeuvre qui fait encore l’objet de multiples commentaires violents sur les réseaux sociaux, mais de la remettre dans son contexte. Date est prise également pour élaborer une conférence-débat sur les enjeux mis une fois de plus en lumière par cet épisode. Des bases sont posées pour le premier trimestre 2015 et j’ai hâte de me mettre au travail en collaboration avec la MEP.

Aujourd’hui, dernier jour et signature des livres d’artistes de L’intime comme illusion, de 13 à 18 heures à la Galerie Catherine Houard. Jean-Luc Monterosso visitera l’exposition, la plus courte du Mois de la Photo et qui aura montré à quel point l’intime est un sujet complexe et très politique.

IMG_8578

Publicités
Cet article a été publié dans Edition. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’intime comme illusion… suite

  1. beneditetopuz dit :

    bravo pour ce calme retrouvé entre toi et la MEP, en tous cas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s